Des chakras…
- par Pierre ERRÉCA -

Dans son Manuel de Reiki I, Nita Mocanu aborde la question des chakras. A sa demande, je voudrais essayer très humblement d’apporter quelques précisions sur ce sujet, précisions que je puiserai dans un ouvrage très documenté de Roberto Zamperini « Les énergies subtiles ». Je serais enchanté si je faisais naître des envies de lire ce chef-d’œuvre.

Qui est Roberto Zamperini ?
Un chercheur italien, passionné et passionnant. Statisticien, informaticien, il était très attiré dès son jeune âge par la radiesthésie que pratiquait son père dans le cadre de son travail. A la fin de ses études, pour faire face à quelques troubles de santé, il eut recours à des techniques de concentration, de respiration et eut accès au monde des énergies subtiles et de la pranathérapie après la rencontre de guérisseurs philippins. Doué d’un « ressenti » hors du commun, il établit un parallèle entre :

  1. les énergies denses : électrique, magnétique, thermique… reconnues et étudiées par la physique
  2. les énergies subtiles liées aux disciplines de guérison.

Il articule ses recherches sur les travaux de deux grands chercheurs :
WILHELM REICH qui avait étudié les relations entre les émotions et l’énergie subtile qu’il appela orgone. W. REICH conçut des caissons dotés de dispositifs permettant de transporter l’énergie de l’extérieur vers l’intérieur du caisson où était placé le malade.
MALCOM RAE, radiesthésiste anglais qui mit en évidence la caractéristique vibratoire et conçut lui aussi une machine : le simulator. Par caractéristique vibratoire, il faut entendre le fait que toutes les choses - substances, organismes, organes, tissus, cellules et même maladies - sont caractérisées par une fonction vibratoire particulière permettant de les identifier.

Dans le prolongement des travaux de ces deux chercheurs, Roberto a mis au point un petit appareil léger et peu encombrant capable de transmuter les énergies polluées et de diriger l’énergie pure vers la cible choisie. Il a réussi à obtenir des caractéristiques vibratoires différentes grâce à des mémoires ajoutées au CLEANERGY de base.

CLEANERGY

Diamètre : 7,5 cm
Epaisseur : 1,5 cm

Il peut être employé en domothérapie avec notamment la transmutation des énergies polluées, lourdes dans une pièce… etc.
Il peut être utilisé en thérapie par apport d’énergie pure sur un chakra ou une partie du corps en souffrance. Etc.

Robert assure des stages d’information au cours desquels il apporte toutes les précisions de base indispensables, puis des techniques qu’il appelle avancées.

Et les chakras dans tout ça ? Excusez-moi, ils arrivent…
Il me semblait important de situer le résultat de son travail dans le contexte. C’est en travaillant sur les énergies subtiles et peut-être avec l’aide de son guide et des divers voyants que Roberto a pu définir les chakras, leur fonctionnement et concevoir une anatomie subtile de l’humain.

 

On a tendance à ne parler que des sept chakras principaux.
On en distingue en fait beaucoup plus répartis tout au long des méridiens Conception et Gouverneur.
Lorsqu’on a exercé sa main à percevoir et différencier les énergies, on les perçoit sans peine. La photo Kirlian montre bien « l’effet de couronne », influencé d’ailleurs par l’état de santé.

Roberto les définit ainsi :
« Les chakras ressemblent à des roues, des vortex, des cônes, lumineux et colorés qui tournent rapidement comme des turbines, en sens horaire et anti-horaire. La partie tournante est connectée grâce à un collecteur à une structure fixe, à l’intérieur du corps, que j’appelle la racine chakrale »
Des recherches scientifiques dont celles du Dr Hiroshi Montoyama ont mis en évidence leur fonction de transformateur d’énergie.
En fait ces chakras principaux sont en relation avec une multitude de chakras plus petits en liaison avec les tissus, les organes et même les cellules.
La racine : Roberto la définit comme un ensemble filtrant qui connecte le chakra aux canaux et permet d’absorber les quantités de bioénergie nécessaires. Elle permet également d’éliminer les énergies polluées rejetées par l’organisme.
Dans chaque racine, une valve chakrale permet de réguler le passage et la quantité de bioénergie, ainsi que des énergies polluées.
En fait, comme pour l’air, il y a absorption de bioénergie fraîche et rejet de celle qui est viciée.
Ces échanges se font selon un processus assez complexe que Roberto explique très bien dans son livre mais que je n’aborderai pas ici.
Les pétales : La partie externe, rotative, semblable à une sorte d’hélice est formée de « lignes » traditionnellement appelées pétales.
Leur nombre est immuable et en relation avec la fréquence des vibrations.
La couleur : Chaque chakra contenant toutes les vibrations subtiles (caractéristiques vibratoires), toutes les couleurs sont présentes dans chacun d’eux. Les différences de couleur proviennent du pourcentage de chaque composante dans le chakra. Les couleurs sont vives et lumineuses chez des personnes en bonne santé.

Le filtre : A l’entrée du chakra, une sorte de toile d’araignée bioplasmique : le filtre défend le chakra contre les agressions externes.
Il empêche l’entrée d’énergies subtiles denses dans le corps éthérique. Sans lui nous subirions des assauts multiples : de virus, bactéries… entités mêmes qui généreraient des maladies et parfois la folie.
 

 

 

 

Les chakras antérieurs et postérieurs forment des couples : c’est ce que
Roberto appelle : les couples de chakras homologues.

Les canaux : un canal correspondant au méridien conception relie les chakras de la partie antérieure.
Un canal correspondant au méridien gouverneur relie les chakras de la partie postérieure du corps.
Les couples de chakras homologues sont reliés entre eux par des canaux selon le croquis suivant.
Enfin, à l’intérieur du corps, un canal central qui traverse les nœuds situés sur les canaux transversaux, relie le chakra coronal au chakra périnéal.
Les chakras extracorporels : Une chaîne de sept chakras se situe au-dessus du coronal et sept chakras sont dans le prolongement du chakra périnéal, vers le bas. Chacun de ces chakras peut être perçu grâce à une certaine sensibilité de la main. Il en est de même du canal les reliant. Chacun de ces chakras est en liaison avec un chakra corporel lui correspondant.

J’arrêterai là. Ceci ne peut être considéré que comme un résumé succinct de la partie du livre de Roberto Zamperini traitant des chakras. Ce livre se trouve en librairie (Editions Médicis).
Le lecteur y trouvera aussi des études très documentées sur les énergies. ( Article visible sur Reiki Forum)
 

Pierre ERRÉCA - Gradignan

 
 
 

Je travaille sur les« zones » des Chakras , permettant de traiter sur les différents corps subtils, le corps physique et sur les différentes "couches" de l'aura qui enveloppe notre corps.
Tout être vivant
peut recevoir les traitements de Reiki: êtres humains, animaux, plantes, minéraux (la nature d'une manière générale). Les maisons, les entreprises, le karma (vies antérieures) et les situations peuvent aussi être traités.
Le Reikipeut être employé pour soigner des maladies, gérer des situations, réaliser des buts, surmonter des obstacles, etc.; ses utilisations sont sans fin et sont bien sûr bénéfiques.Dans les traitements que je pratique, certains seont effectués allongés sur une table, d'autres assis sur une chaise adaptée au Reiki.

L'énergie Reiki est magnifique et disponible à volonté. Elle est inépuisable.